LA RÉPUBLIQUE POPULAIRE DE CHINE

C’est en 1989, par l’entremise d’Enfants du monde que le tout premier enfant chinois confié en adoption via un organisme est arrivé au Québec. Depuis, plus de 3 500 enfants chinois ont trouvé une famille par l’intermédiaire d’Enfants du monde.

Depuis plus de 25 ans, Enfants du monde a développé une relation privilégiée avec le China Center for Children's Welfare and Adoption (CCCWA), autorité responsable de l’adoption internationale en Chine, ainsi qu’avec ses partenaires chinois. Grâce à de nombreuses années d’expérience, l’adoption en Chine est un processus bien organisé et dont les procédures sont bien établies.

PROGRAMME RÉGULIER

Jusqu'en 2006, le programme d’adoption régulière en République Populaire de Chine offrait aux postulants en adoption internationale l’opportunité d’adopter un ou une enfant de moins de 24 mois, sans particularité médicale ou psychosociale connue.

Depuis 2006, le visage de l’adoption en Chine a commencé à se transformer. Si cela est vrai pour la Chine, il en va de même pour plusieurs autres pays signataires de la Convention de La Haye qui privilégient que les orphelins soient confiés à une famille adoptive dans le pays d'origine de l'enfant. Aujourd'hui, il y a peu ou pas d'orphelins chinois dit en santé qui ne trouvent pas de famille adoptive en Chine. Cette nouvelle réalité explique en grande partie l’allongement du temps d’attente pour les postulants qui ont toujours un dossier enregistré en Chine pour l’adoption d’un enfant via le programme d’adoption régulier.

En fait, Enfants du monde n'accepte plus d'inscriptions dans le programme régulier de la Chine depuis 2012.

PROGRAMME D'ENFANTS À BESOINS SPÉCIAUX

Le profil des enfants disponibles à l’adoption internationale n’est donc plus le même, puisqu’à présent, la très grande majorité des enfants en quête d’une famille à l’internationale font partie du programme d’adoption d’enfants à besoins spéciaux et présentent une particularité ou des particularités, la plupart du temps sur le plan médical, quelque fois, sur le plan psychosocial.

Afin de s’adapter à cette nouvelle réalité, Enfants du monde a choisi de développer son expertise dans le domaine de l’adoption d’enfants présentant un besoin spécial. Jusqu’à ce jour, plus de 150 enfants ont trouvé leurs familles au Québec avec Enfants du monde, via ce programme.

LES CRITÈRES D'ADMISSIBILITÉ

Voici les exigences du CCCWA en vigueur depuis le 1er janvier 2015 :

  • Seuls les femmes célibataires hétérosexuelles et les couples (un homme et une femme) peuvent adopter un enfant de la République populaire de Chine.

  • Les couples doivent être mariés, et ce depuis au moins deux ans au moment de l'enregistrement de leur dossier maître au CCCWA. Si l’un des conjoints est divorcé (un maximum de deux divorces par adoptant), la durée du mariage actuel doit être d’au moins 5 ans.

  • Les postulants doivent être âgés d'au moins 30 ans au moment de l'enregistrement de leur dossier maître au CCCWA.

  • La différence d'âge entre le plus jeune des deux adoptants et l'enfant à adopter ne doit pas dépasser 50 ans. Dans le cas d'une femme célibataire, la différence d'âge ne doit pas dépasser 45 ans.

  • Les adoptants doivent avoir assez de temps et d'énergie pour s'occuper de tous les enfants d'âge mineur au foyer, y compris l'enfant à venir. Dans le cas de femmes célibataires, il doit y avoir un maximum de deux enfants déjà au foyer et plus jeune doit avoir au moins 6 ans au moment de l'enregistrement du dossier maître au CCCWA.

  • Le postulant doit être citoyen canadien ou résident permanent du Canada. Si les deux adoptants sont résidents permanents, ils doivent obtenir du service de citoyenneté du gouvernement de leur pays d’origine, un document original confirmant que l’enfant adopté obtiendra la citoyenneté de ce pays.

  • Les postulants doivent être en bonne forme physique et mentale et ne présenter aucune des conditions énumérées ci-dessous.

  • Déficience intellectuelle.

  • VIH-positif ou toute maladie infectieuse qui en est au stade infectieux.

  • Schizophrénie.

  • Troubles mentaux tels que manies, anxiété, phobies, dépression, obsessions, etc. Dans le cas d'un couple, si l'un ou les deux conjoints souffre d'un tel trouble mais que les symptômes sont mineurs et sont contrôlés à l'aide de faibles doses de médicaments, le couple sera exempté de cette exigence.

  • Cécité des deux yeux, cécité d’un œil sans port de prothèse dans l’œil affecté, ou faible vision non corrigée des deux yeux.

  • Surdité des deux oreilles ou perte de la fonction du langage. Les adoptants sont exemptés de cette exigence si vous adoptez un enfant atteint du même handicap ou si, dans le cas d'un couple, l'un des deux conjoints est en parfaite santé.

  • Membres ou torse non fonctionnel ou dysfonctionnel dû à une déficience, une amputation complète ou partielle, une paralysie ou une difformité. Déformation sévère du visage.

  • Maladies qui nécessitent un traitement de longue durée, telles que tumeurs malignes, lupus, maladie des reins, épilepsie, sclérose en plaques, etc. Dans le cas d'un couple, si l'un des conjoints est en parfaite santé et que l'autre souffre d'une telle maladie mais qu'elle est contrôlée à la suite d'un traitement, le couple sera exempté de cette exigence.

  • Greffe d’organes majeurs depuis moins de 10 ans. Dans le cas d'un couple, si l'un des conjoints est en parfaite santé et que l'autre a subi une greffe d'organe au cours des 10 dernières années mais qu'il ou elle a depuis repris une vie normale, le couple sera exempté de cette exigence.

  • Indice de masse corporelle (IMC) égal ou supérieur à 40 (visiter comment-calculer.net).

  • Un des conjoints doit avoir un emploi et une rémunération stables.

  • Le revenu d’emploi brut familial doit être d’au moins 10 000 $US par membre de la famille, y compris l’enfant à adopter. Dans le cas d'une femme célibataire, le revenu d'emploi brut doit être 20 000 $US + 10 000 $US par enfant, y compris l'enfant à adopter.

  • La valeur nette familiale (actifs moins passifs) doit être d’au moins 80 000 $US. Dans le cas d'une femme célibataire, elle doit être égale ou supérieure à 100 000 $US.

  • Le postulant doit avoir au minimum un diplôme d’études secondaires ou l’équivalent.

  • Le postulant ne doit pas avoir de casier judiciaire.  Aucun des deux conjoints ne doit avoir :

  • un passé de violence conjugale, d’abus sexuel, d’abus ou d’abandon d’enfant (même si aucune condamnation criminelle n’a été portée).

  • consommé des drogues telles opium, morphine, marijuana, cocaïne, héroïne, méthamphétamine, etc.

  • un passé d’alcoolique et avoir cessé de consommer depuis moins de 10 ans.

  • Les postulants doivent s’engager à produire 6 rapports d'évolution, soit un rapport 6 mois, 12 mois, 2 ans, 3 ans, 4 ans et 5 ans après l’arrivée de l’enfant au Québec.

  • Les postulants doivent avoir reçu une formation pré-adoption en adoption internationale. Les adoptants doivent être en mesure d'offrir un foyer aimant à un enfant orphelin présentant des besoins spéciaux et de satisfaire ses besoins afin d'assurer son sain développement. Les postulants doivent avoir une bonne connaissance des enjeux en l'adoption internationale, y compris le risque de délai de développement de l'enfant, de difficultés qui peuvent survenir en post-adoption, etc.

LE PROFIL DES ENFANTS PROPOSÉS EN RÉPUBLIQUE POPULAIRE DE CHINE

Le profil des enfants proposés dans le programme d’adoption d’enfants à besoins spéciaux est le suivant :

  • Fille ou garçon, de 9 mois à 13 ans.
  • Les enfants peuvent venir d’un orphelinat (SWI) ou encore, ils séjournent en famille d’accueil.
  • Ils peuvent être porteur d’hépatite, de VIH ou encore souffrir d’asthme ou d’un problème cardiaque qui exige la prise d’une médication. D’autres peuvent être nés avec une malformation congénitale, telle une communication interventriculaire ou interauriculaire,  une fente labio-palatine, la malformation d’une main, d’une oreille, peuvent souffrir d’un strabisme, de pieds bots, d’albinisme, de nanisme, etc.
  • Le dossier des enfants contient :
  • Un rapport médical (comprend bilan sanguin, et sérologie Hépatite B, VIH et Syphilis)
  • Le résultat de tests supplémentaires s’il y a lieu (échographies, rapports post-opératoires, etc.)
  • Un rapport de développement
  • Le statut du développement de l’enfant (où l’enfant se situe en rapport aux enfants de son âge)
  • Des photographies de l’enfant
  • Parfois, mais pas toujours, une vidéo de l’enfant

LE PROCESSUS

Une conseillère de l’agence réserve un dossier d'enfant qui correspond aux critères médicaux énoncés dans l’évaluation psychosociale des postulants. Ce dossier d'enfant est envoyé aux postulants et, en même temps, est analysé par un comité médico-bio-psycho-social, qui fait ressortir les éléments qui devront être regardés de plus prêt, et par les parents, et par le spécialiste en adoption auquel les futurs adoptants auront confié l’analyse du dossier.
Des examens médicaux supplémentaires peuvent parfois être effectués en Chine sur demande d'Enfants du monde, si des doutes persistent sur la santé de l’enfant.
Les postulants en adoption ont un temps limité pour évaluer le dossier de l'enfant et accepter ou non le dossier d'enfant pour adoption :

  • soit 72 heures dans le cas d’un dossier d’enfant réservé à partir de la Liste partagée (liste de dossiers d'enfants accessibles par tout organisme agréé d'adoption oeuvrant en Chine);

  • soit 7 à 14 jours dans le cas d’un dossier d’enfant réservé à partir de la Liste individuelle (liste de dossiers d'enfants accessibles par Enfants du monde seulement).

Dans tous les cas, la décision d’accepter ou de refuser le dossier relève des postulants. La conseillère en adoption est là pour les soutenir, les accompagner et assurer la communication entre Enfants du monde et les autorités chinoises relativement au dossier de l'enfant. Ce rôle d’accompagnement nous tient à cœur et c’est dans un esprit d’étroite collaboration, de transparence et d’empathie envers les postulants que nous désirons en assumer toutes les étapes.

LES DÉLAIS

La constitution d'un dossier d'adoption, son authentification et son envoi en Chine prend en moyenne 5 à 6 mois. Votre dossier doit ensuite passer, auprès du CCCWA, les étapes d'enregistrement de dossier, de traduction et de vérification afin que les autorités chinoises puissent s'assurer qu'il respecte leurs exigences d'admissibilité. Ces étapes prennent généralement quelques mois. Ensuite les parents inscrits dans le programme d’adoption d’enfants à besoins spéciaux peuvent généralement prévoir une attente allant de 3 semaines à 3 ans après l'enregistrement de leur dossier au CCCWA avant de recevoir une proposition d’enfant. Tout au long de cette attente, Enfants du monde vous tient informé du cheminement de votre dossier.

Cette période d’attente peut être mise à profit pour vous renseigner le plus possible sur la Chine et l’adoption. Enfants du monde vous y aidera notamment par ses conférences.

LES COÛTS

En date du mois d'août 2015, une adoption en Chine coûte approximativement 35 000 à 40 000 CAD et peut fluctuer selon le taux de change. Ce coût inclut toutes les démarches d’adoption au Québec et dans le pays d’origine, ainsi que tous les frais de voyage. Comme il est également important pour Enfants du monde de s’impliquer afin d’améliorer le sort des enfants ne pouvant pas être adoptés, ces coûts incluent une contribution pour aide humanitaire.

LE VOYAGE

Le voyage d’adoption est bien sûr la consécration de toutes ces démarches et le moment tant attendu où les parents seront réunis avec leur enfant. Il est aussi une occasion merveilleuse d’en apprendre le plus possible sur le pays d’origine de l’enfant. Les autorités chinoises recommandent fortement la venue au pays des deux conjoints. Toutefois, au besoin, un seul peut s’y rendre. Le voyage a lieu généralement 3 mois après l'acceptation d'une proposition d'enfant et il est généralement d’une durée de 14 jours en Chine. La nouvelle famille passera la première semaine dans la province d'origine de l’enfant pour finaliser les démarches légales d’adoption et la deuxième semaine à Beijing, capitale de la Chine, pour se consacrer aux procédures d’immigration et de citoyenneté canadienne.

China Centre for Children's Welfare and Adoption : http://cccwaen.mca.gov.cn/
Ambassade du Canada à Beijing : www.geo.international.gc.ca/asia/china

Pour de plus amples renseignements sur nos programmes d'adoption, veuillez svp envoyer un courriel à Josiane Arsenault Dubé, notre conseillère en adoption (josianeadmeister@gmail.com) et elle se fera un plaisir de communiquer avec vous dans les plus brefs délais.